Guyanais

Le guyanais est une langue créole à base lexicale française.
 
(attention: il existe un créole appelé ‘guyanese’ dans la literature anglophone, et qui ne désigne pas le créole Guyanais à base lexicale française, mais un créole à base lexicale anglaise.)
 
 
I. Vitalité
...
 
II. Bibliographie

  • Alby, S & Léglise I. 2005. 'L’enseignement en Guyane et les langues régionales, réflexions sociolinguistiques et didactiques', Marges Linguistiques 10.
  • Carden, G. 1989. ‘Reflexive constructions in Atipa and other early Guianese texts’, Fauquenoy (éd.), 161-81.
  • Carter, H. 1987. ‘Suprasegmentals in Guyanese: some African comparisons’, Gilbert (éd.), 213-63.
  • Corpus de la parole, article 'créole guyanais'.
  • Gibson, K. 1986. ‘The Ordering of Auxiliary Notions in Guyanese Creole, Language 62, 571–586.
  • Langues et cité n° 3, 2004. Les langues en Guyane, Bulletin de l'observatoire des pratiques linguistiques.
  • Ludwig, R., S. Telchid, F. Bruneau-Ludwig. 2001. Corpus créole. Textes oraux dominicains, guadeloupéens, guyanais, haïtiens, mauriciens et seychellois. Enregistrements, transcriptions et traductions. Hamburg: Buske.
  • Pfänder, S. 2000. 'Le créole guyanais: témoin d’une phase plus ancienne de la créolisation?' Etudes Créoles 23: 101–16.
  • Price, R. 1976 The Guiana Maroons: A historical and bibliographical introduction. Baltimore: Johns Hopkins University Press.
  • Saint Jacques Fauquenoy, M. 1972. Analyse structurale du créole guyanais. Études linguistiques 13, Paris, Klincksieck.
  • Saint-Jacques-Fauquenoy, M. 1974. ‘Guyanese: a French Creole’, De Camp & Hancock (éds), 27-37.
  • Saint-Quentin, A. d., & Saint-Quentin, A. d. 1872. Introduction a l'histoire de Cayenne suivie d'un recueil de contes, fables & chansons en créole avec traduction en regard, notes & commentaires (N.A.). Antibes: Marchand.
  • Sidnell, J. 2000. ‘Primus inter pares: Story-telling and male-peer groups in an Indo Guyanese Rumshop’, American Ethnologist 27: 72–99.
  • Sidnell, J. 1999. “Gender and pronominal variation in an Indo-Guyanese creole-speaking community.” Language in Society 28: 367–99.

(la DGLF fournit pour les créoles parlés dans l'Etat français une liste de références de dictionnaires, grammaires et méthodes d'apprentissage. Malheureusement, tous les créoles y sont indistinctement listés malgré le fait que les langues créoles soient entre elles très différentes.)
... voir aussi la bibliographie des sites ressources sur les langues en danger et des travaux universitaires sur les langues en danger.