langues d'oïl

Les langues d'oïl sont le Champenois, le Berrichon, le Bourbonnais, le Français dans ses variétés régionales, le Franc-comtois, le Francoprovençal, le Gallo, le Lorrain, le Bourguignon-Morvandiau, le Normand, le Picard, le Poitevin-saintongeais, et le Wallon.
 
 
II. Bibliographie

  • Bourguignon, A. 1873. Grammaire de la langue d’oïl. Paris Garnier frères.
  • Bringuier, O. 1876. Etude sur la limite géographique de la langue d’oc et de la langue d’oïl.
  • Brun, A. 1936. ‘Linguistique et peuplement : essai sur la limite entre les parlers d’oïl et les parlers d’oc’, Revue de linguistique romane XII. 165-251.
  • Chansons d'oïl (champenois, poitevin, gallo, wallon, normand, picard, morvandiau), projet babel.
  • Corpus de la parole, article 'langues d'oïl'.
  • Lefebvre . A. 1988. ‘Les langues du domaine d’oïl’, 25 communautés linguistiques de la France. L’Harmattan, 261-290.
  • Leonard, J-L. 2002. ‘Pour une phonologie des langues d’oïl et contre la fatalité du patoisisme’, Actes du Colloque de Marcinelle du 27-28 sept 1997. Mic Romania, 137-162.
  • Lovis G. 1997. ‘La transcription graphique des langues d’oïl’, Actes du colloque organisé à Marcinelle les 27-28 sept, 237-242.
    Médias et Langage (revue),1983. Défense et promotion des langues d’oïl. n° 18. juin. p 5.
  • Pujol J-P. 2005. Langues d’oïl et idiomes apparentés. Lacour.
  • Simoni-Aurembou M.-R. 2003. ‘Les langues d’oïl’, Les langues de France, PUF, 137-172.