Ajië

L'ajië est aussi appelé houailou, wailu, wai ou anjie (code [AJI]).
 
aire linguistique: l'ajië est parlé en Nouvelle Calédonie, au centre-Sud/Est de Grande Terre (carte).
classification linguistique:
famille austronésienne> groupe malayo-polynésien oriental > branche océanienne > langues mélanésiennes
 
I. Vitalité
 
Facteur 2: Nombre absolu de locuteurs
Ethnologue (1996-1999) estime qu'il y a 5000 locuteurs de l'ajië à Houailou en Nouvelle Calédonie. Cette estimation est reprise par Freelang et Leclerc (2010), elle date de SIL (1982).
Le LACITO estime à environ 3 000 le nombre de locuteurs en 1994.
 
Facteur 4: Tendances dans les domaines des langues en présence
C'est la langue de communication et la langue d'église.
 
Facteur 6: Matériel pédagogique et accès à l'écrit
L'ajië est doté d'une écriture "généralement diffusée et normalisée grâce à la traduction de la Bible ou d'autres écrits religieux" (Leclerc 2010). Il existe une grammaire (Ethnologue 1996-1999).
Il est enseigné à l'université de la Nouvelle Calédonie à Nouméa.
 
II. Bibliographie

  • Corpus de la parole, article 'ajië'.
  • Ethnologue 1996-1999. 'New Caledonia', Ethnologue, 13e édition, Dallas (Texas), Barbara F. Grimes Editor, SIL International.
  • LACITO, Les aires Coutumières et les langues de Nouvelle-Calédonie, carte.
  • Leclerc 2010. 'Nouvelle-Calédonie, (2) données démolinguistiques', http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/pacifique/ncal2demo.htm
  • Lichtenberk, F. 1978. 'A sketch of Houailou grammar', Working papers of Linguistics 10, 74-116.
  • Ogier-Guindo J., 2005. 'Le discours cérémoniel kanak ou l’événement coutumier en Nouvelle-Calédonie', L’événement, Chambéry, Éditions du Pôle, Laboratoire L.L.S. et C.E.R.I.C., 49-66.
  • Ogier-Guindo J., 2005. 'Parole magique en Nouvelle-Calédonie : les vivaa, textes oraux traditionnels en a’jië', Approches littéraires de l’oralité africaine, Paris, Karthala, 42-59.
  • Ogier-Guindo J., 2005. 'Le jeu du sens dans les discours cérémoniels mélanésiens', Le jeu, Chambéry, Université de Savoie (coll. « Cahiers de l’École Doctorale »  2), 53-69.
  • Ogier-Guindo J., 2005. Les chemins de l’imaginaire poétique dans le vivaa, discours traditionnel a’jië, thèse de doctorat de Littérature Générale et Comparée, Université de Savoie.
  • Ogier-Guindo J., 2003. 'Art oratoire kanak (Nouvelle-Calédonie) : L’expression du clan et de son identité dans les discours de tradition orale', La communauté : Fondements psychologiques et idéologiques d’une représentation identitaire, Grenoble, M.S.H. Alpes, 53-65.
  • World Atlas of Language Structures Online (WALS), article 'Ajië'.