orowé

L'orowé est appelé ’ôrôê ou ôrôé dans la langue.
On le trouve aussi sous le nom de boewe (Leenhardt 1946:12 et de La Fontinelle 1976:17), ou bwewe (Haudricourt 1971:372).
 
aire linguistique: l'orowé est parlé en Nouvelle Calédonie, au Sud de Grande Terre, dans les environs de la ville de Bourail (Crispin Lee 1994:2).

classification linguistique:
famille austronésienne> groupe malayo-polynésien oriental > branche océanienne > langues mélanésiennes

 
I. Vitalité
 
Facteur 1: Transmission inter-générationnelle de la langue
En 1994, Cripsin Lee constate que la génération utilisant la langue est trentenaire et au delà.

Facteur 2: Nombre absolu de locuteurs

Crispin Lee (1994:2) estime à 750 le nombre de locuteurs de l'orowé.

Facteur 6: Matériel pédagogique et accès à l'écrit

 
II. Bibliographie

  • Corpus de la parole, article '’ôrôê'.
  • Crispin Lee, R. H. 1994. The phonology of orowé, a New Caledonian Language, mémoire, université de La Trobe, Australie.
  • de La Fontinelle, J. 1976. La langue de Houaïlou (Nouvelle-Caledonie): description phonologique et description syntaxique. Paris: SELAF.
  • Haudricourt, A. 1971. New Caledonia and the Loyalty Islands, T. Sebeok (éd.), Current trends in linguistics 8 : 359-396. The Hague: Mouton.
  • Leenhardt, M. 1946. Langues et dialectes de l'Austro-Mélanésie, Travaux et mémoires de l'Institut d'Ethnologie, volume XLVI. Paris: Institut d'Ethnologie.