Evaluer la vitalité d'une langue

 
Ci-dessous sont listés les 9 principaux facteurs d'évaluation de la vitalité d'une langue selon l'Unesco (traduction du texte de référence en anglais). Ce sont:

 
Facteur 1. Transmission inter-générationnelle de la langue
Une langue n'est pas en danger lorsqu'elle est parlée par toutes les générations. Il n'y a aucun signe de danger linguistique provenant d'une autre langue dominante, et la transmission inter-générationnelle semble initerrompue. Une langue est stable mais en danger lorsque, même si la langue est parlée dans la plupart des contextes par toutes les générations avec une passation inter-générationnelle intacte, le multilinguisme d'une ou plusieurs langues dominantes s'impose dans des contextes importants de communitcation (le multilinguisme en soi n'est pas un danger).

__ Echelle de gradation de la transmission inter-générationnelle de la langue:

  • 5. langue en sécurité: La langue est utilisée à tous les âges, des enfants aux plus vieux.
  • 4. langue potentiellement en danger: La langue est utilisée par certains enfants dans tous les domaines; et par tous les enfants dans des domaines particuliers.
  • 3. langue définitivement en danger: La langue est utilisée surtout par les générations parentales et les plus vieux.
  • 2. langue sérieusement en danger: La langue est utilisée par les générations des grands-parents et les plus vieux.
  • 1. langue en danger critique: La langue est utilisée surtout par la génération des arrières-grands-parents.
  • 0. extinction: Il n'existe plus de locuteurs.

 
Facteur 2. Nombre Absolu de locuteurs

Il est impossible de donner une interprétation valide d'un nombre absolu de locuteurs, mais une communauté restreinte de locuteurs est toujours plus fragile. Une population restreinte disparait plus facilement (maladie, guerre, catastrophe naturelle) qu'une population large. Un petit groupe de locuteurs est aussi plus suceptible de se fondre dans un groupe voisin, perdant langue et culture.
 
Facteur 3. Proportion de locuteurs dans la population globale.
Le nombre de locuteurs en relation avec la population totale d'un groupe est un indicateur significatif de la vitalité d'une langue, que ce groupe auquel la communauté de locuteurs s'identifie soit ethnique, religieux, régional ou national.

__ Echelle de gradation de la proportion de locuteurs dans la population globale:

  • 5. langue en sécurité: La population entière parle la langue
  • 4. langue potentiellement en danger: Quasiment toute la population parle la langue.
  • 3. langue définitivement en danger: Une majorité de la population parle la langue.
  • 2. langue sérieusement en danger: Une minorité parle la langue
  • 1. langue en danger critique:Très peu de gens parlent la langue
  • 0. extinction: personne ne parle la langue.

Facteur 4. Tendances dans les domaines des langues en présence

Echelle de gradation des tendances dans les domaines attachés à la langue:

  • 5. usage universel: la langue est utilisée dans tous les domaines pour toutes les fonctions.
  • 4. parité multilingue: Deux langues ou plus peuvent être utilisées dans la plupart des domaines sociaux et pour la plupart des fonctions.
  • 3. domaines en régression: La langue est utilisée dans le domaine privé et pour de nombreuses fonctions, mais la langue dominante pénètre même le domaine privé.
  • 2. domaines formels ou limités: La langue est utilisée dans des contextes sociaux limités et pour quelques fonctions.
  • 1. domaines très limités:La langue est utilisée seulement dans un domaine très trestreint et pour très peu de fonctions.
  • 0. extinction:La langue n'est utilisée dans aucun domaine, et pour aucune fonction.

 

Facteur 5. Réponse aux nouveaux domaines et médias
Si la communauté ne relève pas les défis de la modernité avec la langue, celle-ci devient anappropriée et obsolète.

__ Echelle de gradation des réponses aux nouveaux domaines et médias:

  • 5. dynamique: La langue est utilisée dans tous les domaines.
  • 4. robuste/active: La langue est utilisée dans la plupart des nouveaux domaines.
  • 3. réceptive: La langue est utilisée dans de multiples domaines.
  • 2. "coping":La langue est utilisée dans quelques nouveaux domaines.
  • 1. minimale:la langue est utilisée seulement dans quelques nouveaux domaines.
  • 0. inactive: La langue n'est utilisée dans aucun nouveau domaine.

 

 

Facteur 6. Matériel pédagogique et accès à l'écrit
Recevoir une éducation dans la langue est essentiel pour la vitalité d'une langue. Certaines communautés qui maintiennent de fortes traditions orales ne souhaitent pas voir la langue écrite. Dans d'autres communautés, savoir lire et écrire dans la langue est une source de fierté. En général, cependant, la capacité de lire et écrire dans la langue est lié au développement social et économique. Il est important d'avoir livres et matériaux sur tous les sujets, pour tous âges et tous niveaux de langue.

 
__ Echelle de gradation de l'existence de matériel écrit et pédagogique:

  • 5. Il y a une orthographe établie, une tradition littéraire avec des grammaires, des dictionnaires, des textes, une littérature et des médias quotidiens. La langue écrite est utilisée dans l'administration et l'éducation.
  • 4. Il existe de la documentation écrite, et les enfants apprennent la langue à l'école. La langue écrite n'est pas utilisée par l'administration.
  • 3. Il existe du matériel écrit, et les enfants peuvent y être exposés à l'école. L'alphabétisation n'est pas promue par les médias écrits.
  • 2. Il existe du matériel écrit, mais utile uniquement à une fraction de la population. L'utilité pour les autres peut être d'ordre symbolique. Savoir lire et écrire dans la langue ne fait pas partie de la formation scolaire.
  • 1. Une orthographe praticable est connue de la communauté et quelques écrits sont produits.
  • 0. Aucune orthographe n'est disponible pour la communauté.

 

 
Facteur 7: Politiques et attitudes langagières institutionnels et gouvernementaux, incluant statut officiel et usage
 
__ Echelle de gradation de la politique langagière:

  • 5. soutien égal: Toutes les langues sont protégées
  • 4. soutien différencié: Les langues minoritaires sont protégées en premier lieu comme les langues du domaine du privé. L'usage de la langue est prestigieux.
  • 3. assimilation passive: Il n'existe aucune politique pour les langues minoritaires: la langue dominante prévaut dans le domaine public.
  • 2. assimilation active: Le gouvernement encourage l'assimilation à la langue dominante. Il n'existe pas de protection pour les langues minoritaires.
  • 1. assimilation forcée: La langue dominante est la seule langue officielle, les autres langues ne sont ni reconnues ni protégées.
  • 0. prohibition: Les langues minoritaires sont interdites.

 

Facteur 8: Attitude des membres de la communauté vis-à-vis de la langue

 
__ Echelle de gradation de la représentation de la langue interne à la communauté:

  • 5. Tous les membres de la communauté accordent de la valeur à leur langue et souhaitent qu'elle soit soutenue.
  • 4. La plupart des membres de la communauté souhaitent que la langue soit soutenue
  • 3. Beaucoup de membres de la communauté souhaitent que la langue soit soutenue. D'autres sont indifférents, ou peuvent souhaiter la perte de la langue.
  • 2. Quelques membres de la communauté souhaitent voir la langue soutenue. D'autres sont indifférents, ou peuvent souhaiter la perte de la langue.
  • 1. Seul un petit nombre de membres de la communauté souhaitent voir la langue soutenue. D'autres sont indifférents, ou peuvent souhaiter la perte de la langue.
  • 0. Personne ne s'inquiète de la perte de la langue. Tous les memebres de la communauté préfèrent utiliser une langue dominante.
  •  

Facteur 9: quantité et qualité de documentation
 __ Echelle de gradation de quantité et qualité de la documentation:

  • 5. excellente: Il existe des grammaires et dictionnaires compréhensibles, de multiples textes, un flot constant de matériel langagier. Il existe d'abondants corpus audio et vidéo de haute qualité et annotés.
  • 4. bon: Il y a une bonne grammaire et nombre de grammaires adéquates, dictionnaires, textes, littérature et des médias quotidiens des enregistrements audio et video adéquats de haute qualité.
  • 3. passable:Il peut y avoir une bonne grammaire, et suffisamment de textes et dictionnaires, mais pas de médias quotidiens. Quelques enregistrements audio et video existent, avec différents degrés de qualité et d'annotations.
  • 2. fragmentaire: Il existe des brouillons de grammaires, des listes de mots et des textes utiles pour une recherche linguistique limitée, mais fragmentaire. Il peut exister des enregistrements audio et vidéo à différents degrés de qualité, avec ou sans annotations.
  • 1. inadéquat: seulement quelques brouillons de grammaires, courtes listes de mots, et textes fragmentaires. Aucun enregistrement audio ou vidéo, ou de qualité moindre les rendant inutilisables, ou sans annotation aucune.
  • 0. non-documenté: Il n'existe aucun matériel.

 
 I. Bibliographie

  • UNESCO Ad Hoc Expert Group on Endangered Languages, 2003. Language Vitality and Endangerment, Document submitted to the International Expert Meeting on UNESCO Programme Safeguarding of Endangered Languages Paris, 10–12 March 2003.